Voisins vigilants

Inspiré du concept anglo-saxon "neighbourhood watch" (surveillance de quartier), le dispositif "voisins vigilants" existe en France depuis 2007. Ce dispositif s’est développé dans de nombreuses communes de France où l’on constate une baisse significative des faits délictueux.

Validé à titre expérimental par le conseil municipal du 23 avril 2013, ce dispositif très encadré, a fait l’objet d’une convention entre la mairie, la gendarmerie et la préfecture.

Il vise à accroître l’efficacité de la gendarmerie (ou de la police) en permettant une intervention rapide.

La démarche consiste à sensibiliser les habitants en les associant à la protection de leur propre environnement. Le dispositif s’appuie sur des voisins référents, citoyens désireux de créer un élan d’entraide et de solidarité dans leur quartier pour réduire l’insécurité. Le but n’est pas d’encourager à la délation ni de se substituer à la police ou à la gendarmerie. Il s’agit de les aider en étant attentifs à des faits inhabituels et en alertant la gendarmerie de tout événement suspect ou de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens. Ces informations sont alors vérifiées et analysées afin d’envoyer sur site une patrouille si cela est nécessaire.

La commune de Saint-Martin-d’Uriage a adopté un dispositif similaire, appelé « participation citoyenne », qui consiste à faire participer les habitants à la sécurité de leur propre environnement, avec l'appui et sous le contrôle de l'Etat.
 
« Voisins vigilants » et « participation citoyenne » contribuent au renouvellement du "lien social" en renforçant le contact et les échanges entre les habitants du quartier ou de la résidence, générant ainsi des solidarités de voisinage.

Newsletter

Veuillez entrer votre adresse mail



Votre navigateur n'est pas à jour !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web, surfer plus rapidement, et plus sereinement ! Mettre à jour maintenant

×

Top