Forêt

Géographie

Le massif forestier s’étend du fond de la vallée (environ 300 m d’altitude) jusqu'à Roche-Béranger à 1700 m. Entre les deux, les pâturages puis la forêt : feuillus (châtaigniers, hêtres) pour la partie la plus basse et résineux (sapins et épicéas) pour la partie la plus haute. La limite de la zone de transition entre feuillus et résineux se situe entre 800 et 1 000 mètres, c'est-à-dire au-dessus du Fujaret, au niveau du Clos du Merle.

Forêt de Vaulnaveys-le-Haut

Une forêt façonnée par l'histoire

Si la forêt est une production de la nature, elle est aussi façonnée par l'histoire des hommes. De temps immémoriaux, les communautés des deux Vaulnaveys, de Brié-Angonnes et d’Herbey ont acquis la jouissance d’une grande partie de la forêt et des pâturages en payant des droits au seigneur du lieu.

Dès la fondation en 1234 de la Chartreuse de Prémol, les communautés ne cessent de disputer au monastère l’usage des bois et des pâturages, par des querelles et procès régulièrement répétés au cours des siècles.

A la Révolution, la forêt appartenant à la Chartreuse de Prémol (acquise par le monastère aux chanoines d’Oulx ou données à la Dauphine Béatrice de Montferrat), devenue bien national est confiée à l’administration forestière. Elle devient la forêt domaniale de Prémol, d'environ 400 hectares et donc propriété de l'Etat.

Une autre partie revient à la commune : c'est la forêt communale de Vaulnaveys-le-Haut (environ 81 hectares).

Enfin, pour indemniser les quatre communes des servitudes acquises au fil des siècles (bucherage et pâquerage), le gouvernement révolutionnaire leur abandonne la propriété exclusive d’une partie de la forêt. C'est ainsi qu'est née la forêt «indivis» d'une surface d'environ 420 hectares, située sur la commune de Vaulnaveys-le-Haut mais propriété indivise des communes de Brié-Angonnes, Herbeys, Vaulnaveys le Haut, Vaulnaveys le Bas.

Usage

 

De tout temps la commune a toujours eu une tradition d'activité forestière, bois de chauffage et de construction. Dès le XIIIème siècle, plusieurs scieries sont installées sur les ruisseaux de la Gorge et du Vernon.

Des Tournoirs fabriquent avec le bois des ustensiles de ménages ou pour l’agriculture, vendus sur les foires des environs. Cette modeste industrie transmise de génération en génération a complètement disparue.

De nombreuses pièces de bois dont vendues pour la Marine. Vaulnaveys-le-Haut étant réputé pour fournir d’excellents mas de bateaux.

De toutes les années de forte exploitation, subsistent quatre cabanes emblématiques : Reconde, Pré Gaudet, Boulac, Cabane des Italiens (construite par Jean Brégard en 1963).

Le massif garde encore comme vocation première la production de bois et c’est l’ONF (Office National des Forêts) qui en assure la gestion pour le compte des communes. Cependant force est de constater qu’aujourd’hui, l’activité a beaucoup diminué, le prix du mètre cube de bois ne cessant de baisser de manière régulière et  la vente devient une ressource de plus en plus faible pour la collectivité.

Néanmoins, la forêt reste un patrimoine exceptionnel et représente une richesse non seulement en termes de préservation des sols et de la biodiversité mais aussi en termes de qualité de l’eau, de l’air et de vie.

 

Forêt VLH

Il n’y a pas si longtemps, peu de gens allaient en forêt, hormis quelques chasseurs. Aujourd'hui la forêt est devenue une zone de loisirs et s’ouvre à diverses activités nouvelles : promenade sur des sentiers balisés, raquettes, VTT etc. La forêt est donc un milieu qui s'ouvre à de nouvelles activités tout en permettant les activités traditionnelles comme la chasse ou la cueillette de champignons. Il faut accompagner cette mutation, savoir en tirer parti et faire en sorte qu’elle soit partagée en bonne entente : bûcherons, chasseurs, ramasseurs de champignons, vététistes, chiens de traîneaux, promeneurs…

Newsletter

Veuillez entrer votre adresse mail



CORONAVIRUS - MAJ le 03/04/2020 à 12h

il y a 2 jours

CORONAVIRUS

Suite aux annonces du Président de la République de fermer l'ensemble des écoles, crèches, collèges, lycées et universités du territoire national, le maire a décidé, en lien avec les élus de fermer au public l'ensemble des équipements de la commune jusqu'à nouvel ordre.

Les rassemblements dans les parcs et jardins publics, ainsi que la pratique d'activité de montagne sont interdits jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire.

Les lieux recevant du public et "non indispensables à la vie du pays" sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les magasins d'alimentation, pharmacies, banques ou stations-essence restent ouverts.

Adoptons des gestes simples pour se protéger et protéger les autres :

Les personnes fragiles sont invitées à rester à domicile, à ne pas recevoir et à éviter les contacts avec les enfants.

 

Attestation de déplacement dérogatoire 

 

Services mairie

La mairie de Vaulnaveys-le-haut sera fermée au public à compter de lundi 16 mars 2020 à 17h30.
Une permanence téléphonique sera néanmoins en place au 04.76.89.18.05.

Pour les urgences, des rendez-vous pourront être donnés : reconnaissance anticipée, acte de décès...

 

Recensement des personnes fragiles

Dans le cadre de la crise sanitaire liée au coronavirus, la mairie de Vaulnaveys-le-haut recense les personnes vulnérables ou isolées qui pourraient avoir des besoins spécifiques (portage de courses, de repas, de médicaments, passage d'auxiliaires de vie...).

Si vous ou un de vos proches êtes concernés, vous pouvez vous signaler au 04.76.89.18.05.

Marché du vendredi

La demande de dérogation ayant été validée par la préfecture, le marché s'installera vendredi après-midi place E. Riband de 16h à 20h.
De nombreuses mesures seront mises en place pour garantir la sécurité de tous :

Nous vous remercions par avance de bien vouloir respecter l'ensemble de ces mesures ainsi que la distanciation sociale (1 mètre MINIMUM).
Le respect des gestes barrières est primordial pour lutter contre la propagation du virus : pas de poignées de mains, pas d'embrassades, lavage des mains dès le retour à domicile et dans la mesure du possible, une seule personne par famille.

 

Une plateforme d'entraide

Faire des courses pour une voisine, téléphoner à une personne âgée isolée, aider un collégien pour ses devoirs… Grenoble-Alpes Métropole lance la plateforme numérique « Entraidons-nous » pour mettre en contact les métropolitaines et métropolitains qui sont prêts à aider et celles et ceux qui en ont besoin.

Le principe de fonctionnement est simple : il suffit de s’inscrire pour proposer votre aide. Si une personne en a besoin, elle se signale et vous êtes mis en relation par mél. Une précision importante : toute aide proposée doit être bénévole, sans quoi elle sera supprimée par les agents métropolitains en charge de la modération de la plateforme.
Quatre catégories sont proposées :

  1. Aide pour les courses de première nécessité ;
  2. Aide pour les devoirs à distance ;
  3. Conversation à distance ;
  4. Autres types d’aide (promenade d’animaux domestiques, aide informatique ou administrative à distance, confection de masques, impression d’attestation…).

Rendez-vous sur grenoblealpesmetropole.entraidonsnous.fr

 

Service mobilité pour le personnel soignant

A partir de lundi 30 mars un service de transport à la demande « Flexo+ Soignant » est mis en place pour les personnels soignants et assimilés (www.tag.fr)

 

Les dispositifs d'aide aux entreprises

L’Etat, la Région, les chambres consulaires et la Métropole ont mis en place de nombreux mécanismes de soutien aux entreprises dans cette période. Les voici regroupés dans cet article.

 

Restez informés

Les informations officielles liées au coronavirus (point de situation, prévention, consignes....) sont consultables sur les sites du ministère de la santé et du gouvernement.

 

x
Votre navigateur n'est pas à jour !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web, surfer plus rapidement, et plus sereinement ! Mettre à jour maintenant

×

Top